Crois en toi.

Yooo ! J’espère que tu vas bien et que ce début de 2018 t’es favorable (oui, le mec s’est cru dans Hunger Games, tout va bien).

Je reviens aujourd’hui pour te parler d’un sujet pas toujours évident, surtout quand on est jeunes je pense : la confiance en soi (au cas où le titre n’était pas explicite). On va pas se mentir, croire en soi, c’est loooooin d’être inné, mais c’est possible : il faut “juste” discerner d’où vient ce manque de confiance et travailler dessus dans la limite du possible.

GENTLEYOUTH

D’où vient ton manque de confiance ?

Certaines personnes savent très bien pourquoi elles n’ont pas confiance en elle : parfois c’est notre physique qui nous complexe ou encore une timidité qui peut devenir un peu trop maladive. Après avoir discuté avec des ami(e)s ou encore avoir analysé mon propre cas (et crois-moi que s’auto-analyser c’est pas de la galette (je m’adapte au contexte)), j’ai souvent compris que la source principale du manque de confiance c’était la peur de l’autre.

Pose-toi deux secondes et réfléchis au nombre de fois où tu as voulu commencer un projet et où tu t’es demandé : “Ouais, mais comment les autres vont le percevoir ? Ils vont se foutre de moi, etc..“. La réponse est : BIEN TROP SOUVENT ! On se demande beaucoup trop ce que les autres vont penser de ce que l’on veut faire, souvent par peur du ridicule ou d’une réaction qui peut nous toucher. Quand ce sont tes parents ou des personnes très proches, leur avis est important, mais quand ce sont des personnes de ton école, de ton travail ou de je-ne-sais-où qui ne te connaissent pas et qui donnent leur avis sur les Marseillais via Snapchat, ON S’EN FICHE. Et tu sais pourquoi ? Parce que tu auras perdu trop de temps à avoir peur pour rien et à ne pas essayer et dans cinq ans tu vas regretter de ne pas avoir osé.

Prendre confiance.

Je te préviens, ça va pas venir en cinq minutes en lisant mon article : ça demande du temps et de la patience et surtout, ça vient tout seul.

Le maître-mot c’est essayer, oser, parce qu’au pire, qu’est-ce-qui-peut t’arriver ? Souvent, la seule barrière entre soi et un projet, c’est nous-même. On s’interdit souvent de s’exprimer et de se prendre un vent, de porter un vêtement à cause du regard de “ses potes” ou de lancer un projet par peur des réactions.

Mais réfléchis, si tu as envie de faire quelque chose, c’est que tu te sens bien dans l’idée qui l’accompagne, et si tu te sens bien quelque part et que tu es fier(e), les autres le verront et tu auras souvent des retours positifs. Si tu es fier(e) de ce que tu dis, fais ou porte, alors ta confiance en toi viendra naturellement ! Et puis si tu oses, t’y perds rien, tu n’a que des choses à gagner, un sentiment de satisfaction qui, lui aussi, augmentera ta confiance et t’aidera à oser davantage !

Tu verras qu’avec le temps, se battre contre ses peurs est toujours valorisant !

J’espère que cet article aura pu t’aider, il est certes un peu bateau mais si j’ai réussi à mettre des mots à des endroits ou tu n’a pas réussi à en mettre, j’ai tout gagné ! Je te souhaite d’oser et de réussir tous les projets que tu as retardé par peur ou par manque de confiance.

À très vite !

Suivre:

1 Commentaire

  1. Johanna
    22 février 2018 / 13 h 14 min

    T’es un petit chou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *